De par la possibilité offerte aux particuliers d’investir dans des projets d’envergure, nombreux sont ceux qui contactent les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) afin d’y investir leurs épargnes ou leur assurance-vie.

Cela est en effet le garant d’un supplément de revenu qui peut selon les rendements de la SCPI être assez conséquent sur le long terme. Néanmoins, nombreux sont ceux qui hésitent à investir dans une SCPI en 2020 et les causes de cette hésitation sont légion : peur des risques, rendements incertains, fluctuation du marché, etc. Ainsi, pour vous aider à faire votre choix, nous vous proposons de découvrir les pours et les contres de l’investissement en SCPI en 2020.

Les avantages des SCPI qui en font de bons investissements en 2021

La SCPI s’apparente à une société de gestion immobilière dont les actionnaires sont des particuliers qui souhaitent investir leurs épargnes ou leur assurance-vie sur le long terme. Un des premiers avantages de la SCPI réside donc dans le fait de ne pas avoir à gérer soi-même la location ou le volet administratif du bien immobilier mis en location.

De plus, les risques locatifs sont dilués par le fait que les biens immobiliers possédés par une SCPI soient multiples et que les actionnaires sont assez nombreux pour atténuer les risques.

Outre cela, les actions en SCPI ne sont pas soumises aux aléas de la bourse et peuvent constituer une source de revenu fiable pour les retraités ou les jeunes actifs.

Ces derniers peuvent d’ailleurs voir en ces sociétés une opportunité de se créer un patrimoine ou un capital diversifié.

De plus, par rapport au livret A ou aux comptes-titres, l’investissement en SCPI en 2020 reste très prometteur. En effet, les rendements moyens des SCPI en 2019 tournaient autour de 4.5%. Certaines SCPI frôlaient même les 8% de rendements annuels, pour ne citer que la SCPI Corum XL. D’ailleurs, Corum XL est présente dans plusieurs pays européens et acquière chaque année de nombreux biens immobiliers de grande envergure, la promesse de rendements réguliers, stables et constants donc pour les investisseurs particuliers.

Les inconvénients d’investir en SCPI en 2021

Parmi les inconvénients se trouve le fait qu’une fluctuation du secteur immobilier peut entraîner une baisse des revenus locatifs voire la perte totale des capitaux investis.

Outre cela, malgré les promesses de rendements faramineux, il ne faut pas oublier que les dividendes sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux, sans parler du fait que des frais sont appliqués aux SCPI et ainsi aux actionnaires.